Salon de l’agriculture saharienne et steppique Une passerelle pour le développement de l’agriculture dans le sud du pays

0
72

La wilaya d’El Oued est aujourd’hui un pôle incontournable dans le développement du secteur agricole. En plus de la phoeniciculture, les cultures maraichères, principalement la pomme de terre et la tomate s’y imposent avec des rendements couvrant parfois les 50% de la production nationale. Les cultures pérennes, notamment l’oléiculture occupent également des superficies importantes. Ce qui laisse présager que l’agriculture a de beaux jours devant elle dans la région d’el Oued. Et dans ce sens, le Salon de l’agriculture saharienne et steppique (SudAgral) a choisi d’organiser sa 9ème édition dans la ville aux milles coupoles.
Sous l’égide du ministre de l’Agriculture et du Développement Rural (MADR), M. Nouri et le monsieur le wali d’el Oued et en collaboration avec la Chambre de l’Agriculture de la wilaya, le SudAgral s’est tenu du 16 au 18 décembre 2013 à la salle omnisports « Tiksebt ». Placé sous le thème « Sahara, terre d’avenir » et organisé par Krizalid communication, l’évènement a, par ailleurs, réuni une cinquante d’exposants tous secteurs confondus, notamment les instituts sous tutelle du MADR (ITAF, INVA, INPV, ITDAS, INRAA), la DGF, le Centre de recherche scientifique et technologique des régions arides (CRSTRA), la DSA et la CAW d’el Oued, la CNMA, les entreprises publiques à caractères économiques (PMAT) et les entreprises privées (ACI, Profert, CeviAgro, Biovertfort, Agromosta Sarl, Debbané pour l’agriculture, Eurl Agrissem impex, Clause, Sarl Flora plastic, l’Univers agricole…).
Le salon entendait d’être une passerelle pour le développement du secteur de l’agriculture dans le sud du pays à travers des actions de vulgarisation, de conseils et d’orientation des agriculteurs. L’ouverture officielle du salon s’est effectuée par le wali d’el Oued, M. El Affani Salah, qui été accompagné par le président de la chambre et une délégation de la wilaya en question. Pour donner plus de pertinence au salon, deux journées d’études ont été programmées. Elles comportaient seize communications orales, reparties en quatre section relatives au aspects généraux et mutations socio-économiques, la phoeniciculture, les maraîchages et l’élevage sahariens. Dans le volet des distractions des espaces d’animation ont été organisés pour vulgariser des connaissances et savoir-faire locaux. Le programme a comporté des concours du meilleur grimpeur de palmier, des saveurs du terroir, un quiz-Agral et une rubrique de partage de connaissances intitulée « graines de savoir » qui consiste en une table ronde sur les techniques et pratiques courantes permettant de protéger les cultures et d’augmenter la production. Le volet technologique a également été de la partie puisque un des cours d’initiation à l’informatique et Internet ont été prodigués aux agriculteurs désireux découvrir cet outil.
L’ITAFV, en tant qu’institut de référence dans les filières arboricoles et viticoles, a pris par à cette 9ème édition du SudAgral. Il a exposé les différents produits de ses fermes de démonstration, dont des pistaches (variétés Achouri), raisins secs et des huiles d’olives. En outre, des panneaux et des banners ont été exposés pour faire connaître aux visiteurs les différents services et tâches de l’institut. Et pour plus de pertinance, des vidéos sur les différentes opérations culturales ont été projetées. Ainsi, une affluance notable a été enregistré

au niveau du stand de l’institut. Les dizaines de visiteurs se sont intéréssés à la culture de l’olivier et du pistachier dans la zone d’el Oued et les commodités pratiques de la mise en place du verger et l’acquisition du matériel végétal adéquat. Par ailleurs, une communication ayant pour titre « Tendance vers la construction et la dynamisation de la filière oléicole » a été présenté par M. Saraoui. Dans le même cadre, M. Sahaoui a participé à une table ronde sur les ondes de la radio locale d’el Oued. Le thème a porté sur l’évènement et le devenir de l’agriculture dans les régions du sud de l’Algérie.
La cérémonie de clôture s’est tenue le 18 décembre avec la délivrance des attenstations pour les participants. La prochaine édition du SudAgral aura lieu l’année prochaine, selon les dires des organisateurs, dans la même ville.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here