Journée nationale de la vulgarisation agricole – Tiaret célèbre l’évènement

0
67

Comme il est de coutume depuis deux décennies, l’Algérie a célébré, le 1er octobre 2013, « la journée nationale de la vulgarisation agricole ». Pour cette vingtième édition, le ministère de l’agriculture et du développement rural (MADR) a jugé opportun d’attirer l’attention des différentes parties sur l’importance de l’agriculture durable dans l’autosuffisance alimentaire du pays. C’est pourquoi elle a été placée sous le thème de l’ « agriculture durable, base de la sécurité alimentaire ». Par ailleurs et dans un objectif de valorisation des zones arides et semi-arides, la tutelle a choisi la wilaya de Tiaret pour la célébration officielle de la journée aussi pour donner le coup d’envoi de la campagne agricole 2013/2014. L’ouverture officielle a été effectuée par le nouveau ministre de l’agriculture, M. Nouri, qui était accompagné d’une forte délégation ministérielle, du Wali de Tiaret, du président de la chambre de l’agriculture et du directeur des services agricoles de la wilaya de Tiaret.
Plus d’une quinzaine d’exposant et d’opérateurs économiques ont, en outre, participé à cette journée, notamment les instituts sous tutelle du MADR (ITNVA, ITGC, ITAFV, INPV, INMV, ITDAS, ITELV, ITCMI, INSID, CNCC, CNIAAG, INRAA, INRF), les hauts commissariats (HCDS, CDARS), la direction générale des forêts, la conservation des forêts de la wilaya de Tiaret, la chambre nationale de l’agriculture, les entreprises publiques à caractère économique (PMAT, SGP, ONAB, ERIAD, … ), les opérateurs du secteur privé (ACI, Agrichem, Frigomédit…), les agriculteurs et les éleveurs, une coopérative et des artisans et les banques et les mutuelles agricoles (BADR, CNMA). L’université Ibn Khaldoun de Tiaret a également pris par à cet évènement par une exposition de leur principaux travaux de recherches en médecine

vétérinaire. Tiaret a, par ailleurs, épaté son public grâce à son riche patrimoine équin. Elle a offre à ses centaine de visiteurs ses plus beaux chevaux dont le pur-sang arabe, le cheval Barbe…
Quant à la participation de l’ITAFV s’est caractérisée par une présentation de l’institut et des prestations qu’il offre aux exploitants et agriculteurs pour la promotion et le développement de l’agriculture fruitière et de la viticulture. Des panneaux de présentation des services, des indicateurs techniques et des messages adressés aux agriculteurs et aux investisseurs ont été exposés. Dans ce sens et lors de son passage au stand de l’ITAFV, M. Nouri a relevé un certain nombre de points relatifs aux productions fruitières et viticoles qu’il a constaté dans certaines zones du pays lors de ses visites sur le terrain. Et comme à l’accoutumé, un nombre important de visiteurs a afflué vers le stand de l’institut en quête d’informations sur les filières arboricoles et viticoles notamment en matière de mise en place et conduite et bonnes pratiques culturales des vergers et vignobles.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here