0
350

Le bienfait de l’huile d’olive pour la santé, constitue la pierre angulaire du célèbre régime méditerranéen, d’innombrables études au cours de la dernière décennie, ont montré qu’il aide à lutter contre le cancer, la maladie d’Alzheimer, le diabète et les maladies cardiovasculaires.

Au cours des trois dernières décennies, la consommation d’huile d’olive dans le monde a presque doublé, passant de 1,7 million de tonnes pendant la campagne 1990/91 à 3,2 millions de tonnes en 2019/20 (COI 2021)

La salubrité de l’huile d’olive vierge extra est désormais connue de tous. Malheureusement, la confusion est tout aussi omniprésente. Les consommateurs se méfient de la qualité de l’huile d’olive et la plupart sont incapables de déterminer si l’huile qu’ils achètent est de qualité ou non.

Le goût de l’huile d’olive est difficilement caractérisable, probablement du fait que l’huile d’olive est toujours consommée mélangée avec d’autres produits. Lorsque le consommateur en parle, il évoque la couleur, la texture, en ayant des difficultés à trouver un vocabulaire adapté. Le goût est souvent caractérisé autour d’un parfum mais non défini. Les consommateurs ont du mal à rattacher l’huile d’olive au fruit «olive», à la percevoir comme un jus de fruit (la notion de jus de fruit étant systématiquement rattachée au sucre). De ce fait, les notions de fruité ne sont pas les plus pertinentes au premier abord. En effet, on constate, un besoin évident d’une éducation des consommateurs.

Dans ce contexte, les associations de protection de consommateur, jouent un rôle très important dans la mise en valeur de la culture sanitaire dans l’alimentation saine et équilibrée. Aussi, elles assurent la promotion de la qualité, à travers l’organisation des actions de sensibilisation et d’information au profit du consommateur.

En Algérie, la fédération algérienne des consommateurs (FAC), à travers ses 34  associations locales, et son champ d’action très varié, est à l’origine des actions visant à informer, à protéger et à améliorer le comportement des consommateurs que nous somme. Rôle pour lequel il est important d’intégrer cette organisation dans la plateforme d’accompagnement technique des filières arboricoles, à condition de mettre à niveau les compétences nécessaires par produit.

A cet effet, pour permettre à la Fédération Algérienne des Consommateurs, de mener un travail de proximité pertinent, capable d’améliorer la consommation de l’huile d’olive de qualité, et d’orienter le consommateur algérien, il est prévu d’organiser un stage d’initiation à la dégustation de l’huile d’olive vierge extra, au niveau de l’Institut Technique de l’Arboriculture fruitière et de la Vigne, au profit de 12 agents, qui activent au niveau du Centre, et ce, les 28 et 29 Mars de l’année en cours

Chez le consommateur…..l’éducation comme levier central du changement

Lors de l’acte d’achat, les consommateurs ne font guère attention à l’origine ni à la lecture de l’étiquette. En effet, sur une bouteille d’huile, ils cherchent un imaginaire particulier, des mots comme moulin, oliveraie, 100%,… un petit contenant pratique, transparent (pour voir le produit) et qui puisse être disposé sur la table. Il est a rappeler que le temps passé à faire les courses, comme celui à cuisiner et à manger, ne cesse de baisser, un achat sur quatre prend moins de 10 secondes, il est donc important de guider le consommateur dans le choix, comme dans l’utilisation que l’on veut lui vendre, à condition, toutefois, de ne rien lui imposer et de lui laisser une liberté créative.

Aussi, dans le prolongement de l’harmonisation des méthodes de communication chez les producteurs,  il faut s’employer à éduquer le consommateur. Différentes variétés, différents goûts, différentes méthodes d’extraction et de production. L’huile d’olive évoque un panel d’idées aussi larges que : le savoir‐faire, des paysages, la santé, l’artisanat, le goût, le raffinement, le plaisir de la cuisine, un produit rare, des terroirs, du plaisir.

La Fédération Algérienne des Consommateurs…des objectifs nobles à encourager

La Fédération Algérienne des Consommateurs, est créée le 11 janvier 2007. Actuellement, elle rassemble 34 associations locales, réparties sur le territoire national. La FAC à travers ses interventions, vise la réalisation des objectifs nobles, en particulier :

  • Promouvoir une culture de consommation consciente et responsable, auprès des différentes couches de la société
  • Optimiser la qualité de l’intervention, à travers la mise à niveau les associations membres de la fédération, via la formation continue dans différents domaines

La fédération est constituée en qualité de membre dans :

  • Le Codex Alimentaire
  • L’organisme algérien d’accréditation (ALGERAC)
  • Le conseil national de la concurrence (CNC)
  • Le comité interprofessionnel des maladies non transmissibles (CIMNT)
  • Le comité national de labellisation (CNL)
  • L’union arabe du consommateur
  • L’union maghrébine du consommateur (en cours de création)

Aussi, la fédération algérienne des consommateurs, encourage la création de normes algériennes, à travers la conception des guides de bonnes pratiques dans plusieurs domaines.

La dégustation……..un outil de détermination et de promotion de la qualité

La session d’initiation à la dégustation, prévue au profit des agents de la fédération algérienne des consommateurs, aura comme objectifs :

  • D’acquérir les bases essentielles de l’analyse sensorielle, appliquées aux huiles d’olive vierges, selon la réglementation en vigueur et la norme commerciale du Conseil Oléicole International.
  • La promotion de la consommation de l’huile d’olive de qualité.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here